• Drugaplexie


    Quand je te regarde, j'ai le cœur qui palpite, papillon de brume.
    J'exulte et fracasse ma tête dans les airs, tu me rends aphrodite et spiritueux, gourmandise colorée.

    Je descends la pente à vitesse croissante, poudreuse divine.
    Tu refais le papier-peint de mon hypophyse.
    A grand coups de marteau, tu lèves mes inhibitions, je te chanterai l'amour pour toujours.

    Les tâches d'encre s'évaporent, viennent les chenilles sur le grillage.

    Ma vie est un long paysage peuplé de contrées sauvages, tu rends le temps plus long et le bonheur plus fleuri.
    Deviens mienne, deviens mon apoplexie.


    [Il date d'y a looontemps ce texte, je ne sais même plus ce qui me l'a inspiré...]


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Juin 2011 à 22:35
    yo!
    merci pour le passage et pour la franchise et merde pour la suite (ça a l'air bien rude ton truc...) ouais,ça m'irait bien de rencontrer un soliste hanté,genre guitariste erratique et de voir ce qui se passe...
    2
    CrystalMenthe
    Vendredi 1er Juillet 2011 à 21:13
    pla!
    En fait c'est un mélange de flemme et d'état intermédiaire de stagiaire, mes journées raccourcissent follement. Mais ça va repartir, juste un temps d'adaptation.Il pourrait se produire un grand boum ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :